Aloha Logo
Menu

WAVE GAMES : Clap de fin sur l’édition 2020 des Wave Games

Publié le : 08/12/2020 Tags : wavegames | Categories : Actus

Le rideau est tombé dimanche sur l’édition des Wave Games. Une 2e édition qui a tenu toutes ses promesses et sacré de beaux vainqueurs : Ben Carpentier et Lola Boutin en SUP Surf, Baptiste Cloarec et Marine Hunter en windsurf, Aurélien Buffet et Élisa Cazenave en surf et enfin Antonin Rangin et Fabienne d’Ortoli en kiteboard.

Le soleil et les spectateurs étaient au rendez-vous ce dimanche pour la dernière journée des Wave Games. Sur l’eau, les riders ont assuré une dernière fois le show avec la finale du CMB Big Air Contest ce matin et une free session pour tous cet après-midi.

Antonin Rangin vainqueur du CMB Big Air Contest

La tombée de la nuit n’avait pas permis de courir la finale du CMB Big Air Contest hier soir. La finale s’est donc jouée à quatre ce matin entre Victor Hays, Aurélien Pétreau, Yvan Quilfen et Antonin Rangin. Au terme d’un dernier heat très disputé, c’est Antonin Rangin qui s’est imposé. « Je suis super heureux d’avoir fait cette compet’ et d’avoir fini 1er devant Aurélien Pétreau qui est super bon et qui a un gros niveau. On ride souvent ensemble sur les compétitions. Les conditions n’étaient pas dingues mais c’était cool », a commenté l’heureux vainqueur, qui a découvert le spot de La Torche à l’occasion des Wave Games. « C’est un super spot, les gens sont super sympas, les vagues sont belles et il y a du vent. C’est cool », a-t-il ajouté.  

Lola Boutin et Baptiste Cloarec sacrés Queen et King of the Swell

On connaît également désormais nos Queen et King of the Swell 2020 : Lola Boutin chez les filles, Baptiste Cloarec chez les garçons. Vainqueur surprise du Soöruz Windsurf Contest, le jeune breton a remporté l’overall masculin : « C’est top, je suis super content. J’ai fait un super résultat. On a eu des bonnes conditions toute la semaine et on a fini avec du bon gros vent, c’était le top ».

En lice en kiteboard, surf et paddle, Lola Boutin est la première fille à décrocher le titre de Queen of the Swell aux Wave Games. Cette année, les organisateurs de l’évènement avaient décidé de faire un classement overall féminin avec un prize money équivalent à celui des garçons. « Je suis super contente. On était pas mal de filles. Ça a quand même bien bataillé et rien n’était gagné dès le début. Je suis super heureuse d’avoir partagé ça avec les autres filles et j’espère qu’on pourra remettre ça dans deux ans », a commenté la surfeuse locale.

Un bilan positif en mer…et à terre

Les Wave Games ont été une vraie réussite en mer comme à terre malgré un contexte sanitaire compliqué. « On est vraiment ravis d’avoir mené au bout cet évènement avec du spectacle chaque jour. Et d’avoir donné du plaisir à tous dans le contexte actuel, que ce soit aux spectateurs qui sont venus sur le spot qu’à ceux derrière leur écran qui n’ont pas pu voir beaucoup de compétition cette année. Et évidemment aux riders qui sont là », se réjouit Christophe Boutet, directeur d’Aloha Attitude à qui Terre de Glisse a confié l’organisation sportive de l’évènement. « J’ai aussi une grosse pensée pour toute l’équipe de bénévoles qui est très soudée et volontaire  et qui a plaisir à vivre ensemble. C’était une belle aventure et on a toujours beaucoup d’émotion à se séparer »

Même son de cloche du côté de Jean-Christophe Gilat, président de l’association Terre de Glisse, qui organise l’évènement. « C’est toujours un plaisir de travailler avec Christophe Boutet et ses équipes. C’est encore un nouveau succès à La Torche, tant au niveau de la présence du public que dans la qualité sportive proposée durant cette semaine en cette période de Covid-19 ».

La remise des prix est venue clore en beauté l’évènement sur la scène du Village des Wave Games en présence de l’ensemble des riders, qui n’ont qu’une envie : revenir dans deux ans !

News
News
News
Events
News
Training