Aloha Logo
Menu

Une première journée diluvienne bien exploitée

Publié le : 03/07/2018 Tags : rs:x | Categories : Actus

On attendait le soleil et espérait un vent thermique en milieu de journée, mais c’est finalement un déluge et du vent de secteur Sud-Ouest oscillant entre 8 et 12 nœuds qui ont occupé le terrain de jeu du Championnat du monde RSX jeunes aujourd’hui. Pas de quoi réchauffer les 130 concurrents, mais des conditions qui ont permis de courir trois manches chez les filles, comme chez les garçons.

Si la pluie est tombée sans discontinuer toute la journée, cela n’a pas entamé l’enthousiasme des jeunes windsurfeurs qui se sont élancés dès 11 heures sur le plan d’eau de la plage du Ster. Le Comité de course a pu lancer les trois manches par catégories prévues au programme sur des parcours « trapèze » de 0,6 milles de bord de près pour les deux premières manches et de 0,4 milles de bord de près pour la dernière manche du jour, le vent ayant légèrement faibli.

« Les conditions n’étaient pas fantastiques et le plan d’eau était parsemé d’algues, ce qui n’a pas facilité la tâche des coureurs, mais les français ont globalement bien marché et ont réalisés des manches placées. On a pu repérer les bons clients des autres nations, les Italiens et les Israéliens sont de sérieuses « target », ont confié les entraîneurs des différents pôles espoir de France (Marseille, Brest, La baule, La Rochelle, Mauguio-Carnon et Wimereux ) à leur retour à terre. 

Chez les garçons, les français affichent d’emblée leur maîtrise en occupant le podium du général, ainsi que la 5ème et 6ème place. Le jeune Lorientais, Yun Pouliquen, en tête du classement général provisoire ce soir, est plutôt satisfait. « C’était une belle journée, un peu trop de pluie à mon goût, mais j’ai bien navigué. Deux fois deuxième et une victoire, c’est une belle entrée en matière ».

Chez les filles, la jeune italienne Georgia Speciale, véritable performeuse de la discipline a très largement dominé la journée en franchissant la ligne en pole position sur les trois parcours du jour, mais un départ prématuré sur la première manche la relègue en 12ème position pour le moment. « Malgré une petite erreur sur la première manche où je fais OCS sous drapeau noir, et suis donc disqualifiée d’office, je suis contente des résultats de mes deux autres manches. Ce n’est pas un si mauvais jour pour moi ! »

Du côté des françaises, Héloïse Macquaert et Faustine Manhes terminent respectivement 5ème et 6ème« Nos françaises ont un bon niveau technique et une belle vitesse. Elles ont montré de belles choses, mais il va falloir concrétiser et apporter un peu de rigueur supplémentaire. On devrait pouvoir en voir quatre d’entre elles rentrer dans les six premières si elles se concentrent bien toute la semaine » a expliqué Fabien Capet entraîneur du pôle d’entrainement de Mauguio – Carnon.

Demain les premiers sont attendus sur site à 11h pour un premier départ annoncé à 13h, les organisateurs ayant souhaité attendre le retour du soleil, ce qui n’est pas pour déplaire aux coureurs qui ont avoué avoir un peu souffert du froid pendant les phases d’attente sous la pluie.

News
News
News
Events
News
Training