Aloha Logo
Menu

Clap de fin pour l'Extrem Waterman

Publié le : 18/07/2017 Tags : extremwaterman | Categories : Actus

La 2e édition de l’Extrem Waterman, parrainée par le skipper Morgan Lagravière, s’est disputée ce dimanche à Riantec sous un beau soleil estival. Alliant trail, natation et Stand Up Paddle, ce triathlon inédit ouvert en versions « fun » et « extrem », en solo ou par équipes, a réuni 86 concurrents et sacré deux beaux vainqueurs : Olivier Simon et David Gandon qui ont bouclé respectivement les parcours « fun » et « extrem » en 1h36 et 3h03.

86 concurrents ont participé aujourd’hui à la 2e édition de l’Extrem Waterman, organisée par Aloha Attitude en partenariat avec l’hypermarché E. Leclerc de Riantec. « On est très content d’accueillir l’Extrem Waterman. En tant qu’amoureux de la mer et de la nature, on a longtemps rêvé d’organiser un bel événement sportif dans la commune, riche d’une faune et d’une flore exceptionnelle. L’Extrem Waterman permet de dynamiser la rive gauche, mais également de faire connaître le site exceptionnel de la petite mer de Gâvres tout en préservant l’environnement », se réjouissait Anne Le Bars, directrice de l’hypermarché E. Leclerc de Riantec, juste avant le coup d’envoi de la compétition. « Organiser une épreuve de cette ampleur dans cette jolie commune littorale qu’est Riantec n’était pourtant pas une évidence. On a fait appel à Christophe Boutet, qu’on savait capable d’organiser quelque chose à la mesure du site. Il a fallu ensuite convaincre les collectivités locales, Natura 2000 et les autres associations de protection du littoral. On espère vraiment pouvoir en organiser d’autres à l’avenir », poursuit-elle.

Deux beaux vainqueurs

Après une petite course « fun » en caddie dans la galerie marchande, les 86 concurrents ont pris le départ de l’épreuve de trail à 11h00 sur le parking de l’hypermarché qu’ils ont traversé, avant de s’élancer sur un parcours de 9 km pour la version « fun » et de 16 km pour la version « extrem ». Une fois arrivés sur la plage de Stervins, ils ont enchaîné avec 0,5 km de natation pour les uns et 1,5 km pour les autres puis sur 6 ou 16 km de Stand Up Paddle dans la petite mer de Gâvres.

Au terme des trois épreuves bien disputées, l’Extrem Waterman a sacré deux beaux vainqueurs, heureux d’avoir pu participer à la 2e édition de la compétition. « J’aime beaucoup le site de la petite mer de Gâvres. Je fais trois ou quatre triathlons par ans, et je pratique le Stand Up Paddle dans les vagues. L’idée de participer à l’Extrem Waterman m’a tout de suite emballé, et ça m’a plutôt bien réussi. J’ai vraiment apprécié l’épreuve de trail, qui nous a fait passer par des petits chemins que je ne connaissais pas, alors même que je vis à Ploemeur », se réjouit Olivier Simon, vainqueur de la version « fun » en 1h36. « On a eu des conditions vraiment parfaites pour tracer la bonne trajectoire, avec une marée haute et pas de vent. J’espère pouvoir y participer à nouveau l’an prochain », ajoute-t-il.

« Le parcours de trail a été un petit long pour moi. J’ai quand même fait la course, en attendant la fin de l’épreuve avec impatience. L’épreuve de natation s’est bien passée ensuite, et le parcours en Stand Up Paddle a été très agréable. S’il y avait eu du vent, ça aurait sûrement un peu durci la course par contre », commente de son côté David Gandon, vainqueur de la version « extrem » en 3h03, qui a coupé la ligne d’arrivée trois petites minutes avant son dauphin, Philippe Kerbaol.

A noter la belle performance de l’équipe composée de Gérald Devisme, Sarah Menu et Franck Lefèvre, qui a bouclé le parcours « extrem » en 3h04.

Un bilan positif

La journée s’est terminée en beauté par la remise des prix, qui a eu lieu à 16h sur la plage de Stervins, et un buffet offert à tous les concurrents. « La petite mer de Gâvres et la commune de Riantec ont tenu toutes leurs promesses et ont offert un superbe parcours aux concurrents niveau paysages. On a vraiment été gâté par la météo aujourd’hui. Côté compétition, on est ravi d’avoir eu plus de 80 concurrents. C’est bien pour une 2e édition. On se projette déjà vers l’avenir. On espère pouvoir organiser à nouveau l’événement l’an prochain, en lui donnant plus d’envergure, avec pourquoi pas, une formule sur deux jours », se félicite de son côté Christophe Boutet, le directeur d’Aloha Attitude. A suivre.


Tous les résultats : ICI


News
News
News
Events
News
Training